Et si vous décidiez de vous abriter ?

Depuis sa création, la Fondation Française de l’Ordre de Malte est une Fondation dite « abritante ». C’est-à-dire qu’elle a la capacité à prendre sous son « aile » d’autres fondations.

Pourquoi et comment décider de créer une fondation abritée (ou sous égide) ?

Créer une fondation reconnue d’utilité publique c’est avant tout une histoire de cœur puisque c’est avant tout s’engager dans une cause d’intérêt général, chercher un abri porteur de valeurs que l’on partage. Mais constituer une telle structure relève souvent du parcours du combattant si l’on ne dispose pas d’une armature administrative suffisante.

Abriter son activité au sein d’une Fondation facilite donc cette mise en place et permet au fondateur de bénéficier de compétences spécialisées, des conseils et de la notoriété de la fondation abritante.

Écoute, dialogue et pédagogie sont au cœur de la relation, une philanthropie construite à deux autour de la confiance et de l’écoute.

Qui peut créer une fondation abritée ?

La fondation sous égide peut être créée par une ou plusieurs personnes morales de droit privé, quelle que soit leur forme, ou par une ou plusieurs personnes physiques. Le ou les fondateurs disposent de la qualité de (co)-fondateur(s).

Ils nous ont fait confiance

Fondation Cibiel Lannelongue
Fondation Sainte-Mère-Église
Maison de retraite des Sœurs Augustines

Pourquoi choisir d’être abrité ?

En premier lieu pour la simplicité. En fonction de la maturité du projet, la création de la fondation sous égide peut se faire assez rapidement en quelques mois. La fondation sous égide se met librement en place par la simple signature d’une convention de fondation abritée et permet aux fondateurs de se consacrer aux missions sociales sans se préoccuper des aspects administratifs et des obligations légales. La fondation sous égide bénéficie de l’accompagnement et des conseils de gestion de la fondation abritante dans ses choix et évolutions, sans avoir à endosser une quelconque responsabilité juridique, financière ou comptable puisqu’elle n’a pas de personnalité morale. En fin elle bénéficie des mêmes avantages juridiques et fiscaux qu’une fondation reconnue d’utilité publique (FRUP) notamment en termes de capacité de collecte et de réduction fiscale (dons et legs), tout en nécessitant un apport initial plus modeste.

En second lieu créer une fondation abritée permet, lorsque l’on débute dans le monde de la philanthropie, de bénéficier de la notoriété de la fondation mère. La référence peut constituer un argument de poids lors des collectes de fonds et des appels aux dons. Tout en disposant d’une grande autonomie elle permet également d’intégrer un réseau et de d’éviter un isolement potentiel inhérent à chaque début d’activité.

Quelques chiffres
  • Entre 2001 et 2017, le nombre de fondations sous égide a plus que doublé en passant de 571 à 1 400
  • Entre 2008 et 2017, le nombre de abritantes a presque quadruplé, passant de 17 à 65.
  • 80 fondations abritantes abritent 1600 fondations sous égide soit près de la moitié de l’ensemble des fondations tous statuts confondus.

 

Si vous souhaitez créer une Fondation abritée, ou pour de simples renseignements n’hésitez pas à contacter
Mme Dominique Jan-Nassé, Directrice de la Fondation
au 01 55 74 53 41 / 20
ou par mail : fondation@ordredemaltefrance.org