Fondation abritée Sainte-Mère-Église : les travaux de la Grange de la Paix avancent à grands pas

La Fondation Française de l’Ordre de Malte est fière d’annoncer que la première tranche de travaux de rénovation de la Grange de la Paix a commencé fin septembre et se terminera fin janvier/début février par la mise en place de l’espace de silence.

Un voyage dans l’histoire et valorisation du patrimoine

Chaque année, plusieurs centaines de milliers de visiteurs, venant des 4 coins du monde, découvrent les vestiges de la guerre et visitent le village de Sainte-Mère-Église, en Normandie, dans le département de la Manche. Commémorations et musées attirent les foules.

Depuis 2012, des religieuses, issues de différentes congrégations et de diverses nationalités, avec une équipe de bénévoles, accueillent les nombreux touristes qui se rendent dans l’église du village devenu célèbre grâce à son parachutiste resté accroché au clocher le soir du débarquement en juin 1944.

Une communauté pour accueillir chacun et témoigner de la paix

La communauté rayonne et témoigne de la paix pour tous. Les sœurs organisent de nombreuses rencontres, conférences et ateliers pour sensibiliser ces personnes de passage ou des groupes organisés au rôle de chacun dans la construction de relations apaisées et fraternelles au quotidien. Les activités proposées par la communauté se déroulent dans leur lieu d’habitation, la Maison de la Paix.

Pour les accueillir au mieux les nombreux visiteurs, le diocèse décide de rénover la grange attenante à la maison de la Paix et d’en faire un lieu de sensibilisation et d’éducation à la paix. La Grange de la Paix est née.

La Fondation-Sainte-Mère-Eglise abritée par la Fondation Française de l’Ordre de Malte

Afin d’accompagner cette construction, la Fondation Sainte-Mère-Église, abritée par la Fondation Française de l’Ordre de Malte, est créée. La Fondation Française de l’Ordre de Malte est engagée à poursuivre la volonté du Fondateur de la Fondation Sainte-Mère-Église, l’Association Diocésaine Coutances et Avranches.

Demain, c’est dans la Grange de la Paix que les milliers de visiteurs de Sainte-Mère-Église pourront venir s’interroger sur ce que signifie la Paix. Cela passera par une exposition, des ateliers, des conférences, une projection de films. C’est dans ce lieu symbolique que la Fondation œuvrera quotidiennement pour promouvoir, financer et développer toutes actions de sensibilisation et d’éducation à la Paix, pour tous les hommes et toutes les femmes, sans distinction d’origine et de religion, dans l’inspiration de la charité et de la fraternité chrétienne.

L’Espace de Silence en construction

La Grange de la Paix de Sainte-Mère-Église sera, en effet, bientôt dotée de la salle de silence et de méditation, actuellement en construction.

La construction de l’ossature, immense objet de forme oblongue, haute de 6,15 m et large de 5m de viendra faire écho à un autre espace destiné à la prière, l’idée étant de privilégier d’abord le sensoriel, avant d’aborder l’espace spirituel. L’ossature en bois, qui prend déjà forme, sera recouverte de bois, exactement comme une coque de bateau. Une fois terminée, la coque sera transférée vers Sainte-Mère-Église. Là encore, un transport qui s’annonce comme un exploit.

Le bois qui recouvrira la coque sera du tremble, « un bois très élastique », et la conception originale de Johanna Schmidt fait qu’il n’y aura pas de porte d’entrée, mais un espace que l’on atteindra de manière fluide.

On se retrouvera alors dans cette bulle entièrement insonorisée, dont la mission est de transporter le visiteur dans ses propres sensations afin qu’il y trouve la Paix. Comme le souligne l’architecte : « On pourra entendre battre son cœur, vibrer son corps… »

L’inauguration de cette Maison de la Paix est prévue au printemps 2022 en présence de Monseigneur Lalanne, initiateur du projet avec Sœur Anne-Françoise.

Faire un don