1er octobre : Journée européenne des fondations

« Donner fait du bien » ou les vertus de la pratique du don

Depuis 2015, le Centre Français des Fonds et Fondations organise la Journée Européenne des Fondations en France, afin de faire connaître et promouvoir l’action des Fondations auprès des Français.

Le don est nécessaire et permet aux associations et fondations d’intérêt général de poursuivre leurs missions sociales et leurs programmes d’intérêt général. Mais ce que l’on sait moins est que la pratique du don ou générosité apporte également des bienfaits à celui qui le fait.

Depuis plus de 25 ans, la Fondation Française de l’Ordre de Malte reconnue d’utilité publique et fondation abritante s’engage chaque jour au service des plus vulnérables sans distinction d’origine, de religion ou de ressources.

Cet engagement se traduit cette année encore par le financement de nombreux programmes humanitaires, médicaux et sociaux.

En France

Les programmes que la Fondation soutient à l’échelle nationale sont nombreux : de la lutte contre le handicap aux actions de secours (formation des secouristes et acquisition de véhicules de secours) en passant par la lutte contre la précarité, les maraudes médicalisées pour les plus démunis d’entre nous ou encore le soutien scolaire des enfants à hospitalisés.

Découvrez nos actions en France

A l’international

De l’accès aux soins à l’achat de médicaments, en passant par les programmes hospitaliers et de recherche, vos dons permettent de venir en aide aux plus démunis à travers le monde sans distinction d’origine et de religion.

Découvrez nos actions dans le monde

Protection du patrimoine

Protéger le patrimoine culturel et historique lié à la chrétienté, en France et dans le monde, est également une des missions de la Fondation. Les dons, legs et donations lui permettent d’assurer la sauvegarde de certains biens patrimoniaux.

Découvrez comment nous nous engageons dans la protection du patrimoine

France générosités lance sa grande campagne annuelle et publie une enquête

France générosités lance à partir du 1er octobre, sa grande campagne annuelle de sensibilisation et de promotion du don #Donnerfaitdubien et publie les résultats du baromètre France générosités – Kantar Public sur les grandes tendances de la générosité en France.

Les chiffres

  • 6% : c’est la baisse des dons enregistrés en 2018 en réponse à un contexte législatif et fiscal en pleine évolution
  • 70% des Français ont maintenu le montant de leurs dons
  • 7% d’entre eux les ont augmentés.
  • 33% des aides sont en faveur de l’aide et la protection de l’enfance
  • 29% des dons sont fait à l’attention de la lutte contre l’exclusion et la pauvreté
  • 27% des français soutiennent la recherche médicale
  • Les jeunes (moins de 35 ans) qui représentent 24% des donateurs en 2018

Vers de nouvelles formes de dons : la percée du crowdfunding auprès des jeunes donateurs

Après deux années de croissance à deux chiffres, la croissance des dons en ligne ralentit en 2017. Elle représentait alors 7.82% de la collecte (soit 34 millions d’euros). C’est une collecte qui est particulièrement performante sur le dernier trimestre puisque 40% des dons se font sur le dernier trimestre de l’année.

Parmi cette forme de collecte, on peut noter le poids important du crowdfunding notamment chez les jeunes donateurs qui sont de plus en plus sensibles à ces nouvelles formes de don immédiat et dématérialisé, adaptées à leur mode de vie.

Faites un don déductible de l’IR ou de l’IFI
(Si vous souhaitez affecter votre don à une cause particulière, vous avez la possibilité de le préciser dans la rubrique « Commentaires »)

Léguez à un ordre hospitalier millénaire

Visiter le site de France Générosité