Les Champs de Booz : la Fondation s’engage pour les femmes isolées et démunies

Particulièrement sensible à la détresse des femmes seules, demandeuses d’asile, venues en France pour échapper aux violences et tortures dont elles ont été victimes dans leur pays d’origine, l’association des Champs de Booz, créée par deux congrégations “Notre Dame de Charité” et “Le Bon Pasteur” s’est donnée pour mission de les accueillir avec humanité et simplicité, en leur offrant une écoute bienveillante et la possibilité de s’exprimer librement.

Cette année, la Fondation a décidé de venir en aide à ces femmes. Uniquement animée de bénévoles, l’association subit durement les conséquences de la pandémie du Covid-19.

En effet, l’hébergement des 29 femmes prises en charge se voit menacé, avec pour conséquence directe le retour à la rue pour certaines d’entre elles si les dons continuent de s’amenuiser.

Très attachée à la dignité des personnes et plus particulièrement à celles des femmes, la Fondation, dans le cadre de ses missions d’aide et d’assistance envers celles et ceux qui n’ont plus rien, a donc décidé de verser une subvention importante afin de les aider à vivre décemment et continuer leur projet pérenne d’insertion.

Qu’elles aient quitté leur pays d’origine pour des raisons politiques ou personnelles (guerres, révolutions, racisme, discrimination religieuse, excision, mariage forcé, violences sexuelles), toutes décrivent des conditions de vie dégradantes et violentes avec des séquelles physiques et psychologiques. À travers les différentes formes de soutien et d’accompagnement qu’elle propose, l’association veut permettre à ces femmes de retrouver dignité et confiance en elles et faciliter leur intégration.

« Cette union de nos forces est indispensable
pour faire face à un monde de plus en plus touché par la maladie,
la pauvreté, les conflits armés et les catastrophes naturelles.
J’adresse à toutes et à tous un très grand merci pour votre aide et votre soutien. »

Jean-Pierre MAZERY, Président de la Fondation Française de l’Ordre de Malte

Faire un don