La Fondation s’engage en Inde auprès des familles en soutenant « Om Shanti Malta School »

Les enfants de Om Shanti Malta School autour de la crèche de Noêl

En 2004, l’Ordre de Malte France a créé Om Shanti Malta School dont la vocation est de venir en aide aux familles les plus pauvres du quartier de Dubrayapet.

Ce quartier situé dans la périphérie de Pondichéry en Inde est l’un des plus pauvres de la ville, réservé pendant un temps aux lépreux.

La mère et l’enfant au cœur d’une école

Cet établissement dédié à la mère et l’enfant, est organisé autour d’une crèche, d’une école maternelle et d’un centre médico-social. L’école accueille près de 90 enfants de 1 à 5 ans.

Au total ce sont environ 260 familles qui bénéficient de ce centre d’accueil « Mère-enfants » dont la gestion est déléguée aux Sœurs missionnaires Donum Dei.

« J’ai effectué mon stage à Pondichéry avec l’Ordre de Malte. Je n’ai pas choisi la destination mais l’organisme. En effet l’Ordre de Malte agit à l’international au service des plus faibles, sans distinction de race, de religion ou de conviction politique. Ma mission était d’apprendre le français aux enfants de 4 ans et de former à l’hygiène les enfants. Cette mission m’a poussée à développer des compétences dans la relation avec des personnes de culture et d’éducation différentes. L’éducation est possible par la confiance, reconnue comme essentielle. Dans un pays avec des méthodes éducatives qui diffèrent, il est intéressant d’apprendre à éduquer d’une autre manière tout en ajoutant quelques méthodes éducatives qui sont propres à ma culture. » Caroline Dumont Saint Priest, bénévole de l’Ordre de Malte.

Descriptif du projet

L’objectif du projet soutenu par la Fondation est de fournir un programme éducatif, un développement physique et un suivi alimentaire, mais également de surveiller quotidiennement l’état de santé psychologique et physique des enfants.

Cette année, grâce à cette surveillance aucun enfant n’a été touché par une épidémie saisonnière.

Un programme éducatif à long terme

Les familles et les enfants sont les premiers bénéficiaires de ce programme ainsi que les enseignantes du village et les employées qui sont pour la plupart des femmes seules. Ce projet s’inscrit dans l’optique d’une protection des personnes vulnérables sur le long terme.

« Cette union de nos forces est indispensable pour faire face à un monde  de plus en plus touché par la maladie et la pauvreté.  J’adresse à toutes et à tous un très grand merci  pour votre aide et votre soutien. »
Jean-Pierre MAZERY, Président de la Fondation Française de l’Ordre de Malte

Faire un don