Interview du directeur de l’Hôpital de la Sainte Famille, soutenu par la Fondation

L’Hôpital de la Sainte Famille à Bethléem en Palestine, accompagné par la Fondation Française de l’Ordre de Malte depuis des années, est un centre de référence pour les grossesses à hauts risques et la prise en charge des prématurés. Chaque année plus de 4 600 bébés naissent dans la maternité de l’hôpital géré par l’Ordre de Malte France qui fournit une offre de soins aux plus hauts standards internationaux de la gynécologie et de l’obstétrique. Interview de Gilles Normand, Directeur de l’établissement sur l’évolution de cet hôpital en plein essor.

L’Hôpital de la Sainte Famille est le seul établissement de la région avec un département de thérapie intensive néonatale
L’Hôpital de la Sainte Famille est le seul établissement de la région avec un département de thérapie intensive néonatale
@Danial Giacaman

Comment a évolué l’Hôpital de la Sainte Famille depuis que l’Ordre de Malte en a la gestion ?

Aux termes d’une Convention de mise à disposition du Centre Hospitalier Français de Bethléem, en juin 1985, la Congrégation des Filles de la Charité a concédé à l’Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte l’exploitation et la gestion de l’Hôpital de la Sainte Famille à Bethléem. L’établissement géré par l’Ordre de Malte France fournit un service indispensable à la population des environs de Bethléem offrant des soins de maternité de qualité à toutes les femmes. De 1990 à aujourd’hui, plus de 97 000 enfants y sont nés (la 100 000e naissance est attendue au début de l’année 2023). L’Hôpital de la Sainte Famille donne naissance à environ 60% des nourrissons du district de Bethléem, avec maintenant un taux de survie de presque 100%.

Quelle est la spécificité de cet établissement par rapport à d’autres hôpitaux dans la même
région ?

Les spécialistes américains et européens s’accordent à reconnaître que les équipements et les soins y sont de très bonne qualité et correspondent aux normes occidentales. Étant donné la situation politique instable et l’état désastreux de l’économie dans cette région, les services qu’offre l’hôpital sont de plus en plus nécessaires. Il s’agit du seul établissement de la région médicalement équipé pour mettre au monde des bébés nés avant 32 semaines. Médecins et sages-femmes luttent pour sauver chaque mère et chaque nourrisson faisant preuve d’un engagement inconditionnel envers la vie. L’Hôpital de la Sainte Famille est souvent appelé à accepter les cas médicaux les plus difficiles de la région. En conséquence, 9% environ de tous les nouveau-nés de l’établissement nécessitent des soins néonatals intensifs.

La population bénéficie-t-elle de ces soins de qualité à moindre coût ?

Étant donné la situation politique instable et l’état désastreux de l’économie dans cette région, les services qu’offre l’hôpital sont de plus en plus nécessaires. La Palestine ne possède pas de système de couverture sociale comme il peut en exister en Europe ou ailleurs. Les coûts de gestion de l’hôpital sont soutenus par l’Ordre de Malte. Il est demandé aux patients de payer uniquement ce qu’ils peuvent se permettre. Le montant est déterminé après une évaluation minutieuse de leurs conditions socio-économiques. Pour ceux qui ne sont pas en mesure de payer, les frais sont réduits ou annulés, grâce au fond de solidarité. Ici, chrétiens et musulmans travaillent ensemble chaque jour au service des familles dans le besoin, sans distinction de religion, d’ethnie ou de capacité de payer.

L’Hôpital de la Sainte Famille en chiffres (2022):

183 salariés :

  • 17 médecins (6 gynécologues-obstétriciens, 5 pédiatres, 3 anesthésistes et 3 généralistes)
  • 12 internes en OB/GYN 02 internes en Pédiatrie
  • 53 sages-femmes
  • 43 infirmières
  • 2 pharmaciennes

4 517 accouchements en 2021
4 cliniques mobiles
Plus de 30 000 examens médicaux
Un département pédiatrique de soins intensifs doté de 18 couveuses et 9 appareils respiratoires
Entre 3 et 9 grands prématurés (23 à 32 semaines) accueillis par mois

En 2022, la Fondation Française de l’Ordre de Malte a versé une subvention de 200 000 euros pour accompagner le fonctionnement de l’Hôpital de la Sainte Famille.

Depuis 1990, plus de 4 600 bébés naissent chaque année dans la maternité de l’Hôpital
Depuis 1990, plus de 4 600 bébés naissent chaque année dans la maternité de l’Hôpital
@Danial Giacaman

Faire un don pour aider à la protection de la mère et de l’enfant